Découverte du village d’ESPOLLA en Espagne

Vous passez d’agréables vacances en camping à Saint Cyprien, à moins de 5 kilomètres de la frontière espagnole. Voilà une belle occasion de vous aventurer en Catalogne où tant de villes et villages typiques ou prestigieux vous attendent.

En une heure à peine, vous aurez rejoint la province de Gérone, en passant par La Jonquera. C'est le lieu idéal pour un séjour les pieds dans l'eau le long des plages de sable fin catalane de la mer méditerranée,non loin du port de la selva et du cap de creus.

Bien sûr la Costa Brava et ses longues plages sont tout près mais vous aurez le temps pour une escapade intéressante dans l’arrière-pays.

Au cœur de la sierra de l’Albera, massif naturel classé, se cache un village catalan qui, malgré une population d’à peine 450 habitants, attire bien des curieux. Espolla occupe un vaste espace dans la vallée de l’Orlina. Protégé par les majestueux pics del Pastor et de Sallafort, l’endroit est le terrain de jeu idéal des randonneurs avec sa rivière, ses vignobles avec vue sur la mer, des amateurs d’histoire et des gourmands.

Rapide voyage dans le temps à Espolla

Se promener à Espolla, c’est plonger dans l’histoire du pays d’Albera. Au fil des ruelles pavées, le passé médiéval de la Catalogne s’affiche fièrement grâce au château de granit taillé construit aux 13ème et 14ème siècles. Plusieurs églises romanes parées de couleurs vives sont à découvrir avant d’atteindre la tour carrée de l’église Sant Jaume (18ème) perchée sur les hauteurs du village.

Pourtant, c’est aux abords d’Espolla que vous serez le plus étonnés et que les enfants apprécieront le plus la balade car on remonte encore bien plus loin dans le temps !

Espolla est réputé pour ses mégalithes, sépultures de schiste datant de plus de 3000 ans. On trouve par ici quelques menhirs et surtout des dolmens, fort bien conservés. Parmi les plus appréciés, le dolmen de la Cabana Arqueta long de deux mètres cinquante, érigé aux environs de l’an 2.700 avant notre ère.

Puis, sur l’ancienne voie médiévale pavée reliant Espolla au village voisin de Rabos, on découvre le dolmen del Barranc qui daterait de 3.200 avant J.C. Plus vaste, disposant d’un couloir, d’un vestibule et d’une chambre mortuaire en forme de trapèze, il recèle aussi des peintures rupestres représentant des humains et quelques formes géométriques.

Puisque Rabos n’est plus qu’à quelques centaines de mètres, vous pourrez y admirer ses ruelles en escaliers, de nombreux puits et fontaines et une foule de petites places et jardins. Les enfants prendront plaisir à s’installer sur le vieux pont qui surplombe la rivière Orlina pour observer les tortues. L’anecdote dit que la rivière devrait son nom au fait qu’il y a très, très longtemps, ses fonds sableux étaient chargés de particules d’or….

Les amoureux d’histoire pourront prolonger la balade quelques kilomètres aux alentours en rejoignant le château de Peralada qui mêle les styles néo-médiéval, Renaissance et gothique. Ou encore l’intéressant et imposant cloître roman de San Domenech.

Dans la commune toute proche de Garriguella, c’est un centre de reproduction des tortues de l’Albera, espèce méditerranéenne en voie d’extinction que vous pourrez visiter.

Un voyage aussi pour les papilles en Espagne

Dans les Pyrénées et en Catalogne, des deux côtés de la frontière, Espolla est également renommée pour sa production d’olives et d’huiles d’olives. Depuis plus de deux décennies, une magistrale Fira de l’oli i l’olivera attire en janvier une foule grandissante.

Elle abrite d’ailleurs l’une des plus anciennes coopératives de la région, réputée pour ses vins, son miel et les produits dérivés de l’olive.

Village agricole par excellence, Espolla offre aussi toute l’année un accès privilégié à de délicieuses charcuteries locales, fromages du terroir, marmelades et confitures et aux calçots, ces oignons doux typiques du terroir catalan.

Mis à jour le