Le soleil matinal lève peu à peu le voile sur les maisons d’un blanc éclatant et leurs volets colorés. Des grappes de fleurs dégringolent le long des façades et le charme méditerranéen de Cadaqués opère. Pour découvrir ce petit joyau catalan, il suffit de longer la côte sur 70 km depuis Saint-Cyprien. Et l’endroit mérite bien une escapade !

visiter cadaques

A la fois paisible et animée, Cadaqués invite à la promenade

Lové au cœur d’une baie aux eaux bleues idéales pour la baignade, ce village de Catalogne est réputé pour bien des raisons.

Son passé médiéval et la multitude de ruelles pavées dans lesquelles on adore s’égarer attirent les visiteurs. On y profite d’un panorama superbe sur la Méditerranée, ses couleurs et ses parfums rappellent un peu les îles grecques.

En flânant dans le centre historique, l’église gothique Santa Maria de Cadaqués ravit le regard et témoigne d’un passé mouvementé. Détruite lors du siège du village par Barbe rouge et ses pirates turcs au 16ème siècle, elle fut reconstruite grâce à l’argent récolté à partir de campagnes de pêche non autorisées. A l’intérieur, on admire le style baroque de son immense retable et le grand orgue datant de 1689, l’un des plus anciens de Catalogne.

Cadaqués étonne aussi par la diversité de son architecture

Si le temple Sant Baldiri édifié en 1702 est de style Baroque, le Casino de l’Amistat construit au 19ème siècle est lui de style Néo-classique.

La ville doit le développement des villas de style Moderniste classieux au début du 20ème siècle sur le front de mer à ses habitants revenus riches des Amériques et notamment de Cuba. La Casa Blaua de la famille Serinyana en est un bel exemple.

En bord de mer, ce sont deux phares qui retiennent l’attention : au bout du port Lligat, la tour blanche du Cala Nans toujours actif bien que mis en service au 19ème siècle et, à la sortie de la baie, le phare du Cap de Creus datant de 1853 qui héberge aujourd’hui un espace d’information sur le parc naturel régional.

Le coeur de Cadaqués, encore marqué par Dali

Au cœur du village, on s’attarde volontiers dans les galeries d’art et les boutiques très anciennes qui ont conservé leur caractère typique. La ville regorge d’échoppes où l’artisanat local, les vieux livres et la céramique sont remarquables.

Mais ce sont aussi les cafés qui font battre le cœur de Cadaqués. Traditionnels et issus d’une antique tradition gréco-romaine, habitants et voyageurs s’y retrouvent dans une ambiance chaleureuse. Ils ont toujours été un lieu de prédilection pour nombre d’artistes comme Marcel Duchamp ou Dali et les murs y sont souvent parés de photographies témoignant du passage de célébrités.

C’est ici que le peintre surréaliste Salvador Dali a élu domicile pendant plus de 50 ans (1930-1982). Sa maison-atelier de port Lligat est d’ailleurs devenue un musée que l’on peut visiter sur réservation.

Les spécialités de Cadaqués

Enfin, une balade à Cadaqués ne serait pas tout à fait réussie sans goûter à la cuisine locale. Les habitants sont de fins gourmets et quelques restaurants gastronomiques de grande qualité sont à découvrir dans le centre. De belles occasions d’apprécier une cuisine toujours basée sur les produits de saison. Les fruits de mer, mérous, rascasses, sardines, dorades ou encore langoustes et oursins sont à l’honneur. L’anchois, fondamental de la cuisine catalane, est ici conservé dans un mélange de sel et poivre pendant près d’un an et la typique sauce allioli accompagne souvent les viandes grillées. Et même si vous ne faites pas halte autour d’une table, un détour par la pâtisserie s’impose pour vous régaler d’un flan, d’une crème catalane ou d’une délicieux spécialité en forme de bouchon qu’on appelle Taps.

Mis à jour le

Précédent : Les pistes cyclables à Saint Cyprien