Réservez votre séjour
Arrivée - Départ
Type d'hébergement
04 68 21 07 12

À la découverte de Collioure

Port catalan de charme niché dans une des plus belles criques de la côte Vermeille, Collioure est un village d’artiste au patrimoine bâti exceptionnel. Une destination à ne pas manquer en Roussillon.

Où se trouve Collioure ?

Entre Argelès et Port Vendres, Collioure s’étend de la Méditerranée jusqu’à la tour Madeloc, 5 km dans les terres. À moins de 7 kilomètres de la frontière espagnole, elle est l’une des communes les plus méridionales des Pyrénées-Orientales avec Banyuls et Cerbère. Elle marque le début de la côte Vermeille avec ses criques de charme, ses fonds rocheux à la riche biodiversité et ses falaises abruptes.

Que faire à Collioure ?

  • Découverte du fauvisme : lieu de naissance du fauvisme au 20e siècle, Collioure se visite à travers un parcours sur les traces de Matisse, Derain ou Signac, proposé par la Maison du fauvisme.
  • Visite du château royal : une forteresse du 13e siècle, dernier château fort royal de France, il fut aussi la résidence d’été des rois de Majorque et servit de prison aux réfugiés de la Retirada. Du haut de ses tours et de son chemin de ronde s’offre un panorama unique sur la baie.
  • Le moulin : plus ancien moulin du Roussillon, le moulin à grains de Collioure date du 14e siècle. Après sa restauration, il a été transformé en moulin à huile.
  • Le musée d’art moderne : dans la villa Pams, le musée rassemble des collections d’art du 20e siècle et d’art contemporain et accueille entre ses murs de nombreuses expositions temporaires.
  • Le fort Saint-Elme : sur la route de port Vendres face à la Méditerranée, le fort Saint-Elme est construit sous Charles Quint sur le site d’une ancienne tour défensive érigée par les Maures au 8e siècle.
  • Le port catalan : haut lieu du tourisme à collioure, le port est encore animé par les petites embarcations colorées des pêcheurs d’anchois. Un véritable décor de carte postale.
que faire à Collioure
plages de Collioure

Plages et criques de Collioure

L’un des plus grands attraits du tourisme à Collioure réside dans les sublimes criques que recèlent son littoral : emblématiques de la côte Vermeille, elles bénéficient à Collioure du décor prestigieux formé par le village escarpé, son château royal et son église Notre-Dame-des-Anges. Idéales pour la baignade comme pour le snorkeling et la farniente, les criques et plages de Collioure vous réservent des instants dépaysants en Pyrénées-Orientales. Incontournable, la crique Saint-Vincent abrite une plage de sable et de galets proche des boutiques du centre-ville, sur laquelle profiter d’une vue sublime sur la forteresse royale. Véritable carte postale, la crique Boramar est située en plein cœur du village, entre l’église Notre-Dame-des-Anges et le château. Décor de rêve aussi pour la plage familiale du Faubourg, qui a pour toile de fond le château royal. Pour un moment intimiste, rendez-vous sur la crique de galets de la Balette, accessible par un petit chemin côtier, ou sur la crique des Batteries, aux eaux turquoise cernées de hautes falaises. Pour se détendre sur du sable fin, cap sur la crique des Roches Bleues, un peu plus loin. La crique de l’Oli vous offre aussi un décor paradisiaque, entre falaises et eaux cristallines.

Balades et randonnées à Collioure

Perle de la côte Vermeille, Collioure est aussi une destination idéale pour la randonnée. Les paysages de sa baie peuvent se découvrir à travers de magnifiques balades à pied.
L’office de tourisme de Collioure tient à disposition des vacanciers des guides regroupant les plus belles randonnées en Roussillon et sur la côte Vermeille.

Des itinéraires de tous niveaux sont possibles : une petite randonnée vers le fort Saint-Elme, le chemin du fauvisme jalonné de panneaux explicatifs, une balade jusqu’à l’ermitage Notre-Dame de Consolation, ou encore une grande randonnée pour bon marcheur à la découverte de la tour de Madeloc.
Une grande randonnée de plusieurs jours mène de Collioure jusqu’au village espagnol de Cadaqués : elle longe le littoral de manière à traverser les Pyrénées et la frontière jusqu’à la cité de charme chère à Dali.

En passant par Banyuls, Cerbère et Llança, cet itinéraire emprunte des sentiers au bord de l’eau, des criques paradisiaques et des chemins en hauteur surplombant la Méditerranée. Tout au long de cette randonnée incontournable du pays Catalan, des paysages d’une beauté rare s’offrent aux marcheurs.

randonnées Collioure
culture Collioure

Découvrir la culture de Collioure

La situation privilégiée de Collioure, à l’abri dans sa baie à quelques pas de la frontière espagnole, a fait d’elle une place stratégique souvent convoitée au cours des siècles.
Tour à tour résidence des rois de Majorque, forteresse des Habsbourg, citadelle des Bourbons puis camp disciplinaire pour les réfugiés de la Retirada espagnole, le château de Collioure reflète l’histoire mouvementée de la cité.
Bien avant sa vocation actuelle de tourisme, Collioure a été aussi successivement un humble port de pêche, un prestigieux port de commerce, et la source d’inspiration du peintre Matisse, père du fauvisme.

La découverte du patrimoine de la ville et la visite de ses sites incontournables est une manière de découvrir sa culture, riche de nombreuses influences et d’un passé multiple.
La maison du fauvisme organise de nombreuses excursions et visites guidées des différents sites de tourisme de Collioure. Un petit train touristique sillonne aussi le territoire de Collioure de site en site et de points de vue en points de vue.
À ne pas manquer : les fortifications de la batterie Taillefer, du fort rond et du fort carré, du fort Dugommier, du fort Saint-Elme et du fort Miradou ; les édifices religieux de l’église Notre-Dame-des-anges, du cloître des Dominicains et de l’ermitage Notre-Dame de Consolation ; la cave coopérative des Dominicains et ses vins AOC Collioure-Banyuls ; le château royal et son chemin de ronde ; le moulin à huile ; et les conserveries d’anchois.

Tourisme à Collioure : les restaurants

  • Le Jardin de Collioure : une cuisine terre et mer raffinée, dans le cadre exceptionnel du cloître d’un ancien couvent dominicain du 13e siècle, au fond de l’impasse du Musée sur la route de Port-Vendres.
  • L’Ostra Bar à Huître Collioure : dans le vieux village, rue Saint-Vincent à une centaine de mètres de l’office de tourisme de Collioure, l’Ostra est un bar à huîtres et à tapas réputé pour la qualité de ses produits régionaux et pour son ambiance conviviale.
  • Restaurant Le Neptune : route de Port-Vendres, le Neptune dispose d’une terrasse avec vue panoramique sur l’anse de la Baleta et le château royal de Collioure. Comme en suspension au-dessus des eaux, on y déguste des produits régionaux cuisinés avec raffinement et générosité.
  • Restaurant Can Pla : rue Voltaire, le Can Pla propose une cuisine catalane typique avec des tapas (dont les célèbres anchois de Collioure), des grillades à la plancha, des parilladas, des spécialités catalanes au poisson ou à la viande, et des glaces artisanales.
  • Le Temps du Patio : rue du docteur Coste, dans le vieux Collioure, le Temps du Patio sert une véritable cuisine du terroir dans un décor coloré et chaleureux. On y découvre des menus différents chaque jour et des produits frais de saison, dont l’incontournable spécialité catalane de la calçotada.
restaurants Collioure

Villes proches de Collioure